NOTRE ENGAGEMENT SOCIAL

Le réseau des Soufis Européens (SHEMS) est représenté dans plus de 30 Villes et huit pays européens. Ainsi, nous prêtons une attention très particulière à l’accompagnement de nos concitoyens musulmans. C’est pourquoi, plus de 300 bénévoles de SHEMS s’engagent pour suivre des actions telles que:

L’emploi des jeunes et la prévention de la délinquance
L’accompagnement des détenus lors de leur détention et après leur libération
L’aumônerie des Hopitaux
L’aumônerie des Maisons de retraites
L’accompagnement des personnes en fin de vie
L’accompagnement des enfants en famille d’accueil ou en foyer

NOTRE ENGAGEMENT SOCIAL

Le réseau des Soufis Européens (SHEMS) est représenté dans plus de 30 Villes et huit pays européens. Ainsi, nous prêtons une attention très particulière à l’accompagnement de nos concitoyens musulmans. C’est pourquoi, plus de 300 bénévoles de SHEMS s’engagent pour suivre des actions telles que:

L’emploi des jeunes et la prévention de la délinquance
L’accompagnement des détenus lors de leur détention et après leur libération
L’aumônerie des Hopitaux
L’aumônerie des Maisons de retraites
L’accompagnement des personnes en fin de vie
L’accompagnement des enfants en famille d’accueil ou en foyer

Services de Visites

Accompagnement de malades, des seniors et des enfants en foyer

« SHEMS porte une attention particulière à l’aide aux plus démunis de notre société. »

C’est pourquoi, nous nous donnons comme mission, de permettre aux malades et aux personnes âgées, de marquer une pause face à leurs soucis quotidiens, en leur rendant visite. Ainsi, nous organisons des manifestations collectives, accueillies comme une distraction par les patients, les retraités et le personnel et qui permettent de les motiver à nouveau. De plus, nous voulons offrir un petit peu de bien-être aux plus faibles, à savoir, les orphelins, les réfugiés et les enfants en foyer, en leur rendant visite.

Visites aux malades

Les personnes malades sont souvent seules avec leur souffrance. Dans ce cas de figure, les visites permettent de mettre du baume au cœur des malades. Ainsi, une simple visite permet de casser la routine de l’hôpital, de détourner le malade de ses maux et de lui apporter un peu de consolation. SHEMS prête à ces malades, une oreille attentive, leur tient la main et exprime sa compassion.

Visites des seniors

Nous tendons une main bienfaisante aux personnes âgées des maisons de retraite. Nous les écoutons et nous les rassurons face aux angoisses de la mort. Nous les prenons par la main pour une promenade. Nous organisons des événements, jouons, chantons, dansons avec elles. Nous faisons également office d’interprète auprès des médecins et du personnel pour ces personnes âgées qui, quelques fois, ne parlent pas la langue du pays dans lequel elles vivent.

Accompagnement d‘enfants en foyer

Nous portons une attention toute particulière aux enfants placés en foyer. Nous voulons, ne serait-ce qu’un court moment, combler le manque familial. Nous voudrions, dans la mesure du possible, leur trouver des familles d’accueil qui pourraient, pendant les week-ends, ou durant les vacances, leur offrir un peu de réconfort. En outre, nous voulons visiter ces enfants dans leur foyer, leur offrir des cadeaux , jouer avec eux, bricoler, faire des excursions, et aussi célébrer les fêtes islamiques avec les enfants de confession musulmane.

Intermédiaire pour les familles d‘accueil

SHEMS cherche des familles d‘accueil pour les enfants en foyer, qui pourraient les accueillir durablement. Ainsi, SHEMS prévoit d’aider les foyers afin que les enfants y soient le mieux possible. C’est surtout pour les premiers instants d’intégration de l’enfant au sein du foyer d’accueil que SHEMS souhaite apporter son aide.

A ce sujet, Messager d’Allah (S.A.V) dit la chose suivante:

« Allah dira le jour de la résurrection : « O fils d’Adam (O Êtres Humains) ! J’étais malade, mais tu ne m’as pas rendu visite ! » Et l’homme répondra : « O mon Seigneur ! Comment pourrais-je-te rendre visite. Tu es le Seigneur de tout l’univers. » Allah répondra : « Ne savais-tu pas que telle personne était malade ? Tu ne lui as pourtant pas rendu visite. Ne savais-tu pas que tu m’aurais trouvé à ses côté si tu l’avais visitée? »

(Muslim, 6721)

Coopération avec les associations d’entraide

SHEMS coopère avec différentes associations d’entraide, qui s’occupent par exemple de personnes malades psychologiquement, ou de personnes dépendantes d’alcool ou de drogues. Nous organisons des événements communs et discutons avec les membres de ces Associations sur les problèmes qu’ils rencontrent au quotidien. Ainsi, nous traitons des problématiques communes, mais avec la visions Soufi et mettons en avant une approche alternative à celle de la psychologie occidentale.

DON DU SANG

Nous organisons régulièrement avec les hôpitaux des actions de don du sang. Ces actions occupent une place très symbolique pour nous, car ainsi, nous voulons montrer que les musulmans représentent une partie de la société et contribuent à son amélioration.

DON DU SANG

Nous organisons régulièrement avec les hôpitaux des actions de don du sang. Ces actions occupent une place très symbolique pour nous, car ainsi, nous voulons montrer que les musulmans représentent une partie de la société et contribuent à son amélioration.

Jeunesse

Prévention de la criminalité, Formation et culture

« SHEMS priorise la Jeunesse. Les Jeunes sont notre avenir, et nous devons tout mettre en oeuvre afin qu’ils deviennent des citoyens responsables, ne se radicalisent pas, ni ne deviennent des associaux, déliquants ou des criminels. »

Etant donné que nos membres sont souvent issus des mêmes pays et de la même culture que ces jeunes, ils sauront leur venir en aide voire devenir un exemple pour eux. Ils vont leur apprendre l’importance capitale de l’éducation et des engagements sociétaux pour la meilleure intégration possible dans la société française.

Organisation de conférences et de séminaires

SHEMS organise régulièrement des conférences et des séminaires afin d’enseigner aux jeunes les valeurs du soufisme comme la décence, le respect, la modestie (l’humilité), l’amour du prochain, le sens des responsabilités. Ceci va les aider dans leur découverte de soi, à forger leur caractère et à se sentir bien dans leur vie. Nous proposons également des séminaires les week-ends et des activités de groupe qui renforcent la confiance en soi et le sentiment d’appartenance pour les jeunes réduisant ainsi leur agressivité.

Prévention de la criminalité

SHEMS éclaire les parents et les jeunes quant aux dangers de la violence, de l’alcool, des drogues, des addictions aux jeux d’argent. SHEMS collabore avec des spécialistes comme. privés et publiques et soutient les jeunes en difficultés.

Formation

En plus des conférences et des séminaires sur le thème du Soufisme, SHEMS propose des formations pour les jeunes et les adultes. Des sujets d’actualités concernant les enjeux sociétaux sont également proposés par SHEMS.

Apprentissage des langues pour tous

Intégration des chômeurs

Apprentissage extra-scolaire pour les enfants et les jeunes

Connaissance de la culture du pays d’accueil

Accompagnement des Jeunes dans la vie active

Apprentissage d’autres cultures et religions

Assistance aux prisonniers

L’origine de SHEMS se trouve dans l’assistance aux prisonniers

« Plus de 300 bénévoles dispensent leur aide dans plus de 50 prisons européennes. Lors de discussions individuelles ou collectives, ces personnes touchent, ainsi, plus de 1000 prisonniers chaque semaine. »

Le but de SHEMS est d’aider les personnes en liberté conditionnelle afin qu’elles trouvent un nouveau but dans leur vie, une nouvelle confiance en elles, échapper


Trouver de nouvelles perspectives de vie

Obtenir un nouvel aplomb

Echapper à l’environnement criminel

Etablir de nouveaux contacts sociaux

Saisir de nouvelles initiatives individuelles (personnelles)


Instaurer la confiance pendant la détention

Nos membres aident les détenus, lors des discussions individuelles ou de groupes, à élaborer de nouvelles perspectives d’avenir et les préparent à leur sortie de prison. Ils orientent les détenus vers des activités sportives, des formations linguistiques ou autres.Un travail essentiel qui permettra aux détenus une meilleure réinsertion dans la société. Les parents et l’entourage direct des prisonniers sont également impliqués dans ces démarches.

La prise en charge après la détention

La période suivant la libération du détenu est cruciale quant à sa bonne réinsertion. Beaucoup de détenus n’ont pas de cadre social à leur disposition. Souvent, ils manquent de connaissances linguistiques et d’une formation scolaire. C’est pourquoi, nous les soutenons dans leurs démarches avec l’administration et les organismes de formation. Nous leur présentons une alternative à leur vie antérieure, nous les soutenons dans leur recherche d’emploi et les motivons pour des cours de langues et autres formations.